Aller au contenu principal

À notre sujet

Le Répertoire canadien sur l’éducation post-M.D. (RCEP) est le dépositaire central des données statistiques sur l'éducation médicale postdoctorale au Canada. Le RCEP tient à jour des données individuelles pour tous les résidents et les chercheurs postdoctoraux. Les données sont recueillies annuellement auprès des 17 facultés de médecine canadiennes. Le RCEP recueille des données tout au long de la formation postdoctorale et des données sur le lieu d’exercice au terme de la formation postdoctorale.

Rapport vedette du RCEP, le Recensement annuel des stagiaires post-M.D. trace un profil statistique détaillé des stagiaires post-M.D. au Canada et indique notamment :

  • le nombre et le type de médecins qui suivent une formation en médecine familiale, en chirurgie, en médecine de laboratoire et dans d’autres domaines de spécialisation médicale;
  • les caractéristiques sociodémographiques des stagiaires postdoctoraux, telles que leur répartition selon l’âge et le sexe;
  • la répartition des stagiaires postdoctoraux selon les provinces et les facultés de médecine;
  • le nombre de diplômés internationaux en médecine (DIM) et de stagiaires détenteurs d’un visa qui étudient au Canada;
  • le nombre de résidents et de chercheurs postdoctoraux qui quittent les programmes de formation post-M.D.
  • le lieu d’exercice des stagiaires postdoctoraux après la formation.

Les publications et les services du RCEP sont conçus à des fins statistiques et de recherche. La collecte des données se fait dans le respect le plus strict de la protection des renseignements personnels et le RCEP fait la promotion des meilleures pratiques auprès des partenaires avec qui il partage des données

Créé en 1986, le RCEP est le fruit d’un partenariat entre plusieurs organismes médicaux professionnels et les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral. Son fonctionnement est rendu possible grâce au soutien financier de ses membres contributeurs. Nous tenons à remercier nos partenaires contributeurs pour le soutien qu’ils offrent au Répertoire canadien sur l’éducation post-M.D.